top of page

Les greffes gingivales de conjonctifs



Les greffes épithélio-conjonctives

La greffe épithélio-conjonctive (GEC) est pratiquée pour des zones non esthétiques de la cavité buccale. En effet, le greffon, prélevé sur la partie profonde du palais, est "posé" sur la la gencive existante; elle peut ainsi avoir un aspect « rustine» lors de la cicatrisation.





Elle est donc souvent indiquée pour les cas suivants:

  • approfondissement vestibulaire,

  • renforcement et recouvrement radiculaire,

  • modification du phénotype parodontal autour des dents ou des implants,

  • avant ou après traitement orthodontique.


Cette technique dispose d'un grand recul clinique et est prédictible lorsque son indication est bien posée.



La greffe de conjonctifs enfouis

Destinée aux zones esthétiques, elle consiste elle-aussi à prélever la partie profonde du palais (site donneur).

Contrairement à la greffe épithélio-conjonctive, le greffon est ensuite inséré sous la gencive au niveau de la récession (site receveur).





L’un des objectifs majeurs de la greffe conjonctive enfouie est la correction des problèmes esthétiques et fonctionnels induits par les récessions gingivales ainsi que la restauration du complexe muco-gingival.


Elle permet d’obtenir une intégration tissulaire adéquate, une cicatrisation esthétiquement optimale et un épaississement tissulaire satisfaisant. Elle offre des résultats cliniques généralement prévisibles, satisfaisants sur le plan esthétique et plus stables à long terme.


Komentáře


bottom of page