Eclaircissement ambulatoire : blanchiment dentaire

1. Quel est le principe du blanchiment dentaire ?

​2. Quelle est la durée du traitement ?

3. Pendant combien de temps mes dents resteront blanches ?

4. Quelles sont les contre-indications d'un blanchiment dentaire ?

5. Est-ce que ce traitement est pris en charge par l'assurance maladie, ou les mutuelles complémentaires ?

6. Comment utiliser la gouttière lors d'un blanchiment dentaire ? 

7. Quelles précautions lors d'un traitement de blanchiment ?

8. Quels sont les effets mineurs ou passagers ?

1. Quel est le principe du blanchiment dentaire ?

Le peroxyde de carbamide contenu dans le gel se transforme en bouche en peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée). L’oxygène ainsi libéré, traverse les cristaux de l’émail et agit sur la couche dentinaire (jaune) sous-jacente afin d’éclaircir la dent. 

2. Quelle est la durée du traitement ?

Environ deux semaines le plus souvent, jusqu’à 6 semaines, en fonction de la teinte initiale de vos dents. Il est important de poursuivre le traitement jusqu’au bout afin d’obtenir un résultat stable dans le temps. 

3. Pendant combien de temps mes dents resteront blanches  ?

Il peut être nécessaire de refaire une cure après 8 ou 10 ans.

4. Quelles sont les contre-indications d'un blanchiment dentaire ?

L’éclaircissement peut être contre-indiqué dans certains cas. Votre dentiste pourra poser certaines limites temporaires ou définitives, en particulier : 

  • Les personnes de moins de 16 ans parce que la chambre pulpaire est plus grosse, par conséquent les dents seraient plus sensibles lors du blanchiment. 

  • Les femmes enceintes ou les femmes en allaitement.

  • Les gens ayant les dents ou les gencives sensibles, incluant la sensibilité associée aux récessions gingivales ou aux obturations (plombages, composites) défectueuses.

  • Les gens soufrant de gingivites, de parodontites ou de caries avancées.

  • Les obturations (plombages, composites), les couronnes ou les facettes ne se blanchissent pas au peroxyde. Il faut considérer refaire ces restaurations après le blanchiment si le résultat laisse des inégalités de teinte.

5. Est-ce que ce traitement est pris en charge par l'assurance maladie, ou les mutuelles complémentaires?

Comme toutes les thérapies à visée purement esthétique, aucune prise en charge ne sera à espérer. Néanmoins, le détartrage préalable, si nécessaire, ainsi que la visite de contrôle de la cavité buccale sont pris en charge au tarif de la sécurité sociale.


6. Comment utiliser la gouttière lors d'un blanchiment dentaire?

  1. Brossez-vous les dents. En effet le gel est beaucoup plus efficace sur des dents propres.

  2. A l’aide de la seringue, appliquez une petite goutte de gel (de la taille d’une demie-lentille) à l’intérieur de la gouttière sur le versant correspondant à la face extérieure des dents (jamais sur la dernière dent de l’arcade). N’utilisez pas plus d’½ seringue pour les deux arcades.

  3. Insérez la gouttière dans la bouche et positionnez la bien sur les dents. Enlevez l’excèdent de gel avec le doigt si nécessaire. Si les excès sont trop importants rincez doucement sans avaler, et prévoyez d’en appliquer moins le lendemain…

  4. Portez les gouttières toute la nuit si vous les supportez.

  5. Le lendemain, enlevez la gouttière, rincez vous soigneusement la bouche et nettoyez la gouttière avec une brosse à dents douce à l’eau froide du robinet. Rangez la gouttière dans l’étui fourni.

7. Précautions pendant le blanchiment

  • Evitez au maximum les agents colorants  (café, thé, cigarette, vin rouge, tabac, réglisse, sauce tomate, cerises, myrtilles...) surtout pendant les 30 mn qui suivent le retrait de la gouttière et si possible pendant toute la durée du traitement puis pendant la semaine qui suit,  afin d’optimiser les résultats.

  • Entreposez le produit de blanchiment à l’écart du soleil et de la chaleur. Réfrigération recommandée. Ne pas congeler.

  • N’avalez pas le gel ni les produits de rinçage. Les produits contiennent du peroxyde et peuvent aussi contenir du fluor ; l’ingestion de grandes quantités de ces produits peut être nocive.

  • Gardez le gel hors de la portée des petits enfants.

 

8. Effets mineurs ou passagers

  • Un  faible pourcentage de patients peut éprouver de la sensibilité (au froid) avec le blanchiment. Si c’est votre cas, espacez le port de la gouttière (une nuit sur deux ou une nuit sur trois). En cas d’extrême sensibilité, arrêtez le traitement et contactez le Dr Barral-Cadière qui vous prescrira un gel désensibilisant. Ce gel sera placer dans la gouttière comme le produit éclaircissant, avec un port de seulement 10mn jusqu'à une heure en cas de douleurs plus fortes,. 

  • Les aliments et les jus élevés en acide citrique peuvent provoquer des sensibilités. 

  • Certains patients ont remarqué une gêne temporaire des gencives, des lèvres, de la gorge ou de la langue. Si ces symptômes persistent plus de deux jours ou empirent progressivement, appelez votre dentiste. Ces effets secondaires s’apaisent généralement 1 à 3 jours après l’arrêt du traitement.

  • Des tâches blanches sur l’émail peuvent apparaître pendant le blanchiment. Elles se dissiperont  en fin de processus de blanchiment 

  • Les dents sont naturellement plus sombres le long de la gencive. Cette zone peut exiger plus de temps pour s’éclaircir par rapport au reste de la surface dentaire et reste généralement un peu plus foncée.

  • Certains vieux amalgames ou obturations « argentés » peuvent laisser une trace violette foncée dans votre gouttière de blanchiment, c’est normal.

 
 
 
 
 
 
 
 

CABINET DENTAIRE

Implantologie, Parodontologie, Esthétique du sourire

Résidence Divonne Centre

Bâtiment F (3ème étage)

76, Grande Rue

01220 Divonne-les-Bains

Ain, France (carte)

NOS HORAIRES

Du lundi au vendredi

8h30 à 19H00

 

sur rendez-vous uniquement

Consignes Covid-19
 

NOUS CONTACTER

EN SAVOIR PLUS