top of page

La Péri-implantite

Évolution de la péri-implantaire : (a) bonne santé péri-implantaire ; (b) mucosite péri-implantaire ; (c) péri-implantite

1. Qu'est-ce que la péri-implantite ?

La péri-implantite est la perte progressive de l'os péri-implantaire (en latin péri, « autour de ») à la suite d'une réaction inflammatoire. Cette maladie infectieuse est due à des bactéries qui s'introduisent dans la cavité située entre l'implant dentaire et la gencive.

2. Avant la péri-implantite, la mucosite péri-implantaire

La péri-implantite est précédée par la mucosite péri-implantaire qui n'affecte que les tissus mous, laissant les tissus osseux intacts. Afin d’éviter qu’elle dégénère vers la péri-implantite, veuillez consulter votre dentiste si vous avez des gencives rouges et gonflées qui saignent au toucher. Elle n’est pas nécessairement douloureuse.

3. Quels sont les symptômes de la péri-implantite ?

Les signes caractéristiques de la péri-implantite sont:

  • la présence de plaque

  • la présence de pus

  • une mauvaise haleine et/ou un mauvais goût dans la bouche

  • une inflammation de la muqueuse péri-implantaire (gonflement des gencives)

  • une sensibilité accrue

  • une retrait de la gencive jusqu'à la visibilité de l'implant

  • une douleur sourde ou fièvre

  • un saignement lors d'un test de sondage chez l'implantologue indiquant la présence de signes d’inflammation active

  • dans un stade avancé de la maladie, une mobilité de l'implant possiblement due à une création de pus (suppuration) et/ou à une perte osseuse autour de l’implant (visible à la radiographie).

Non traitée, elle peut conduire à la perte de l’implant.

4. Quelles sont les causes de la péri-implantite ?

Les causes principales de la péri-implantite sont:

  • une mauvaise hygiène bucco-dentaire pouvant entraîner la développement de plaque dentaire encourageant les germes pathogènes

  • un excès de ciment dans le cas des prothèses scellées (nous ne posons que des prothèses vissées afin d'éviter ce problème)

  • l’implant lui-même, en particulier son design, son état de surface, le matériau (nous ne posons que des implants suisses de la marque Straumann)

  • un passé de parodontite

  • le bruxisme (mouvement inconscient des mâchoires soit par serrement soit par mouvements latéraux ex. grincement de dents) ajoutant de la pression sur l'implant

  • les maladies systémique telles que le diabète ou l'ostéoporose

  • le tabac

bottom of page